Misérable millionnaire


slumdog625nov28

Slumdog Millionaire, Danny Boyle (dir.), Simon Beaufoy (libr.), d’après le roman de Vikas Swarup “Q & A”, avec Dev Patel (Jamal Malik),  Freida Pinto (Latika), Madhur Mittal (Salim Malik).

Avoir beaucoup d’argent est le rêve de millions de personnes. Si possible, avec très peu d’effort. Les possibilités sont très petites mais, de temps en temps, quelques uns ont de la chance. Dans de pays avec une pauvreté extrême, où la télévision occupe une partie très importante de la vie quotidienne, les programmes de concours représentent un rêve d’argent facile. La violence et la misère sont oubliées rapidement en regardant la télé, avec l’espérance d’un jour gagner un de ces concours là. Plus ou moins celui ci est le scénario du film Slumdog Millionaire, qu’en français pourrait être traduit comme « Misérable millionnaire » ou « millionnaire répugnant ».

A Bombay (Mumbai), Inde, Jamal Malik est au point de gagner la quantité la plus grande d’argent dans l’histoire des programmes de concours indiens. Cependant, son origine sociale ne permet pas penser qu’il ait les connaissances nécessaires pour répondre aux trivias. Originaire d’un des quartiers les plus misérables de la ville, il a à peine fréquenté une école. Sa vie et celle de son frère est l’histoire des enfants de la rue, sans toit, qui vivent entre les rats, victimes d’abus de tout genre, mutilations physiques, drogadiction et violence. La police et même l’animateur du programme soupçonnent Malik de tricher est il arrêté. Lors du brutal interrogatoire à la station de police, Jamal raconte comment, incroyablement, chacune des réponses étaient une référence à un épisode de sa vie.

44773544 Jamal sait bien le nom de l’auteur d’un poème car il a été jadis recruté chez un pédophile qui ne doutait pas en aveugler au plomb brûlant pour les envoyer en suite dans la rue pour mendier. Malgré être musulman, il sait très bien quelles sont les attributs du dieux Shiva, car c’étaient des brahamanes qui ont assassiné sa mère et qui portaient une représentation vivante de ce dieux. Il sait l’histoire du Taj Mahal car il y a travaillé illégalement comme guide de touristes. C’était dans son enfance qu’il connaît Latika, de qui il est profondément amoureux. Une bagarre avec son frère Salim lui fait partir loin d’eux et, temps après, avec beaucoup d’habilité, il réussit à être invité au programme de concours « Qui veut être millionnaire? », pour essayer de retrouver Latika.

Le film a été nomminé à dix Oscar et a déjà remporté sept prix Bafta. Certains s’irritent de mesurer avec ces prix le succès des films, mais je trouve intéressant qu’une académie qualifié de superficielle, comme Hollywood, s’intéresse à ce genre de films. Peut-être le sujet de la rélation entre Jamal et Latika est présente de manière banale, même comme certains traits de la vie à Mumbai. Cependant, l’histoire reste amusante et génère suspens. Comme touche finale, il faut ajouter les couleurs et la grandiose photographie que seul les pays comme l’Inde peuvent offrir.

Un comentario en “Misérable millionnaire

Responder

Por favor, inicia sesión con uno de estos métodos para publicar tu comentario:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s