Nymphe Anchyrrhoé


Nymphe Anchyrrhoé 
IIe siècle après J.-C. ?
Italie ?
H. : 1,78 m.

Décrite au XVIIe siècle au château d’Écouen, cette figure présentait dans sa main droite un gouvernail moderne et représentait une allégorie de la Fortune. Saisie en 1793, elle fut restaurée dans son état actuel pour être placée dans les jardins de Versailles, d’où elle rejoint le Louvre avant 1802. L’œuvre copie un original grec d’époque hellénistique connu par d’autres répliques romaines, dont celle d’Ince Blundell Hall portant l’inscription l’identifiant à Anchyrrhoé. Le schéma fut utilisé aussi pour représenter la muse de la danse, Terpsichore.

Nymphe Anchyrrhoé
Nymphe Anchyrrhoé
Nymphe Anchyrrhoé

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines
Inventaire MR 310 (n° usuel Ma 868)

Responder

Por favor, inicia sesión con uno de estos métodos para publicar tu comentario:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s