Statue féminine, dite Muse de Louveciennes


Statue féminine, dite Muse de Louveciennes
Ier siècle après J.-C. (?)
Rome
H. : 1,77 m.

Cette statue aurait été saisie sous la Révolution à Trianon pour le Louvre selon les premiers catalogues du musée et les minutes de l’inventaire de 1810, et non au « Château de Lucienne », c’est- à-dire dans la résidence de la comtesse du Barry, comme l’indique la version finale du document. Le masque comique antique ajouté par le restaurateur a entraîné une confusion entre cette figure de Thalie et « la Comédie» de Vassé qui se trouvait bien chez la favorite, laquelle ne possédait d’ailleurs aucune statue antique.

Muse de Louveciennes, Musée du Louvre
Masque comique antique (Muse de Louveciennes), Musée du Louvre

Denon / Rez-de-chaussée / Salle du Manège / Salle A
Saisie révolutionnaire
Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines
Inventaire MR 354 (n° usuel Ma 170)

Responder

Por favor, inicia sesión con uno de estos métodos para publicar tu comentario:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s