« Une grande démocratie »


Par Geoffrey,

Vendredi 25 Janvier, 9h31

Début janvier, Gérard Depardieu reçoit un passeport russe pour éviter de payer ses impôts en France. Il s’empresse de qualifier la Russie de « grande démocratie ». Hier, Laurent Fabius reçoit une dame qui vient de sortir de prison au Mexique sans avoir été innocentée. Il l’accueille avec beaucoup d’honneurs à l’aéroport et s’empresse de qualifier le Mexique de « grande démocratie ».

J’ai probablement manqué un épisode, mais la définition de « grande démocratie » a manifestement changé en 2013, et personne ne m’a rien dit…

Donc je me dis que soit Laurent Fabius ne vaut finalement pas beaucoup mieux que Gérard Depardieu comme citoyen démocrate, soit il se réfère à cette définition de « grande démocratie » qui semble faire consensus en 2013 (« un régime qui a peu de scrupule avec les droits de l’homme, où la collusion entre les grands conglomérats médiatiques, les élites économiques et le pouvoir politique est extrêmement forte, dont les élections sont entachées d’irrégularités, qui est célèbre pour ses milliardaires (l’homme le plus riche du monde est mexicain) mais dont une grande partie de la population vit dans la pauvreté malgré l’étendue des richesses du pays »).

Comme il n’a pas l’air bête quand il passe à la télé, c’est certainement cette deuxième option, et j’admire un humour sarcastique que je ne connaissais pas chez lui et je dis « Bravo Monsieur Fabius ! … Mais n’oubliez pas de faire un peu de pédagogie pour que votre message ne soit pas mal compris ». (Le gouvernement français avait pourtant promis de faire plus de pédagogie pour expliquer les bonnes mesures qu’il prend. Dommage que la consigne ne soit pas arrivée jusqu’au Quai d’Orsay…).

J’en profite d’ailleurs pour demander à Monsieur Fabius s’il a des nouvelles de l’Accord Franco-Russe dont il a beaucoup été question ce mois-ci ?

Accord France-Russie

Alors, après 2011, l’année des révolutions arabes, du M15/Indignados et des Occupy. Après 2012, l’année des Pussy Riots et d’Occupy à Moscou et de #YoSoy132 au Mexique. Ce mois de janvier annonce-t-il que 2013 sera-t-elle l’année des « grandes démocraties » ?

Petits rappels pour ceux qui n’ont pas tout suivi :

Tout le monde a encore en mémoire le procès du groupe punk Pussy Riots qui a montré au grand jour les dérives autoritaires du régime russe.

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20130104.OBS4498/non-m-depardieu-la-russie-n-est-pas-une-grande-democratie.html

La libération de Florence Cassez est liée au retour au pouvoir du « Parti de la Révolution Institutionnalisée » qui a maintenu un régime autoritaire au Mexique entre 1929 et 2000 et d’un homme qui s’est illustré par la répression de mouvements paysans quand il était gouverneur.

http://www.magis.iteso.mx/redaccion/pe%C3%B1a-nieto-atenco-y-yosoy132

http://www.lepetitjournal.com/mexico/breves-mexico/6784-mexico-en-bref-jeudi-22-juin-2006.html

Un comentario en “« Une grande démocratie »

  1. à propos de Florence Cassez…

    “Nous oublions pas qu’il y a sept ans elle a été interpellée au milieu d’un groupe dont les exactions en tout cas ont été en revanche prouvées et jugées au Mexique.
    Une affaire qui reste, encore une fois, entourée de zones d’ombre.
    C’est vraie qu’elle a été détenue dans des conditions très dures, néanmoins il n’y a pas eu de procès pour les familles des victimes.
    Une personne qui clamait son innocence,comme il y a beaucoup en France….”

    Me gusta

Responder

Por favor, inicia sesión con uno de estos métodos para publicar tu comentario:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s