Pau, Pablo, Paul…


Originally published in “Boricuolandia.wordpress.com

Pau Casals (1876-1973)

S’il est bien un nom à retenir au sein du petit monde de la musique classique portoricaine, c’est bien celui-ci. Né en Catalogne de mère portoricaine, sa carrière brillante et le fruit d’une rencontre imprévue avec la reine d’Espagne, qui a éclairé son destin. Alos qu’il joue du violoncelle au Café Tost pour gagner un peu d’argent, elle le repère et, séduite par son talent, lui prend en charge pour lui trouver une bourse. Pablo Casals est aujourd’hui l’une des grandes références  de l’histoire du  violoncelle, avec l’azerbaïdjanais Mstislav Rostropovitch. Il a mis en place de nouvelles techniques, et fait évoluer l’instrument. Egalement compositeur, ce musicien a laissé une formidable œuvre pour violoncelle. En Espagne, il est respecté pour son engagement contre le fascisme. Il n’a jamais accepté d’aller jouer en Allemagne sous le nazisme, et n’a tenu aucun concert pendant cinq ans en Espagne pour s’opposer à Franco. Finalement, il choisit Porto Rico, où il fondera l’orchestre symphonique et donnera de nombreuses master classes. Il décèdera à San Juan à l’âge de 96 ans.

Responder

Por favor, inicia sesión con uno de estos métodos para publicar tu comentario:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s