Une barbarie intelligente


Ma dosse journalière …

Lectoolique

Boutaric, Edgard. « Le Vandalisme révolutionnaire. Les archives pendant la Révolution française ». Revue des Questions Historiques no Septième année (1 octobre 1872): 325‑396.

Cette publication a pour but “de constater les documents historiques qui ont péri”. D’après E. Boutaric, les études sur les destructions n’étaient pas complètes au moment qu’il écrit. Il entreprendre de décrire, dans un ton souvent ironique, les lignés générales. Sa procédé est un exemple du positivisme historique. Il ne veut pas faire un choix entre les opinions divergentes, mais il veut plutôt faire recours “aux sources originales (si elles existent), les comparer, les presser et leur faire dire ce qu’elles disent, rien que ce qu’elles disent (p. 326)”.

Quoique Boutaric prétend faire un étude neutre, son style est souvent accompagné de commentaires dérisoires vis-à-vis les événements révolutionnaires. Ainsi, il pousse — assez consciemment — le lecteur vers une prise de position politique contre la Révolution. Les…

Ver la entrada original 1.491 palabras más

Un comentario en “Une barbarie intelligente

Responder

Por favor, inicia sesión con uno de estos métodos para publicar tu comentario:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s